Par David

Hydroponie passive ou active : trouvez la meilleure solution pour votre jardin intérieur

Systèmes|Hydroponie

L’hydroponie a changé la manière dont nous abordons le jardinage, particulièrement en ville quand on ne dispose que d’un petit balcon, ou à la campagne quand on veut faire pousser des plantes simplement sans y passer ses weekends.

L’hydroponie, qui permet de nourrir les plantes directement avec une solution nutritive, se décline en deux principales méthodes : passive et active.

Chaque méthode a ses particularités, ses avantages et ses inconvénients, rendant le choix entre les deux un peu compliqué quand on débute en hydroponie.

Dans cet article, nous explorerons en détail l’hydroponie passive et active, pour vous aider à déterminer quelle méthode correspond le mieux à vos besoins, à votre environnement et à vos objectifs.

L’hydroponie passive : simple et abordable

L’hydroponie passive est une méthode de culture de plantes sans sol où les racines sont immergées directement dans une solution nutritive.

Cette solution contient tous les nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

Dans un système passif, il n’y a pas de pompe pour faire circuler la solution nutritive. Il n’y a en général pas besoin d’électricité pour le faire fonctionner.

Les plantes absorbent les nutriments et l’eau soit parce que leurs racines baignent directement dedans, soit parce que les nutriments sont amenés vers les racines par capillarité.

Un système passif est simple et peu coûteux, idéal pour les débutants en hydroponie.

aromates hydroponie
Herbes aromatiques dans un système hydroponique

Avantages et inconvénients d’un système hydroponique passif

Les avantages

L’hydroponie passive offre plusieurs avantages qui la rendent attrayante pour les jardiniers de tous niveaux, en particulier ceux qui débutent avec l’hydroponie ou qui cherchent des systèmes simples et peu coûteux.

Voici trois avantages clés :

1. Une facilité d’utilisation et de maintenance

Les systèmes hydroponiques passifs sont simples à installer et à utiliser.

Il n’y a pas besoin de pompes, ni de minuteurs, ni d’électricité.

Ainsi, il n’est pas nécessaire de constamment vérifier que tout fonctionne bien, que l’eau circule bien, que les tubes ne sont pas bouchés.

Un système passif est un choix idéal quand on débute en hydroponie.

2. Un coût réduit

Par leur simplicité, les systèmes hydroponiques passifs sont moins chers à mettre en place que les systèmes actifs.

Ils nécessitent moins de matériel et ne consomment pas d’électricité pour fonctionner, ce qui réduit les coûts au fil du temps.

3. Une grande fiabilité et moins de risques de pannes

Le système ne dépend pas des pompes et de la circulation de l’eau pour fonctionner.

Il n’y a pas de risque que les plantes ne soient plus alimentées en cas de coupure de courant ou de défaillance de l’un des éléments.

Les inconvénients

L’hydroponie passive n’est pas la solution idéale, il y a tout de même quelques inconvénients à prendre en compte :

1. Un choix de plantes limité

Les systèmes hydroponiques passifs conviennent mieux aux plantes qui ont de faibles besoins nutritionnels et qui ont un cycle de développement court, comme les légumes-feuilles.

Les plantes plus grandes ou celles qui nécessitent une alimentation plus constante et contrôlée, comme beaucoup de légumes-fruits, ne s’épanouissent pas aussi bien dans les systèmes passifs.

2. Un risque d’humidité excessive et de maladies

Comme il y a peu de contrôle sur la distribution de l’eau, les systèmes passifs peuvent conduire à une humidité excessive, ce qui peut favoriser la croissance de champignons et de moisissures au niveau des racines.

Sans une surveillance attentive, il peut être difficile d’agir à temps pour limiter les dégâts.

3. Moins de contrôle sur l’environnement de culture

Les systèmes passifs offrent moins de possibilités de réguler précisément l’environnement de culture des plantes par rapport aux systèmes actifs.

La température, l’oxygénation et le pH de la solution nutritive peuvent varier plus largement, ce qui peut affecter la croissance des plantes et à l’efficacité de l’absorption des nutriments.

Recevez le guide gratuit
Les meilleures plantes à cultiver en hydroponie

    En indiquant mon adresse email j'accepte de recevoir des messages de CroquePousse.com (nouveaux articles, guides gratuits...)

    Exemples de systèmes hydroponiques passifs

    Voici trois exemples de systèmes hydroponiques passifs couramment utilisés :

    1. Le système à mèche (Wick system)
    2. Le système DWC (Deep Water Culture) ou raft
    3. La méthode Kratky

    1 – Le système à mèche (Wick system)

    Le principe

    Ce système utilise une ou plusieurs mèches qui agissent par capillarité pour transporter les nutriments de la solution vers les racines de la plante.

    Les mèches peuvent être faites de divers matériaux absorbants, comme de la corde de coton ou des bandes de feutre.

    Utilisation

    Système idéal pour les petits jardins d’intérieur, pour cultiver des herbes aromatiques mais aussi des plantes vertes comme le pothos, le philodendron ou encore le bégonia.

    Avantages

    Facilité d’utilisation et faible coût, peut se fabriquer avec des matériaux de récupération, pas besoin d’électricité.

    2 – Le système DWC (Deep Water Culture) ou raft

    Le principe

    Dans ce système, les plantes sont placées sur un radeau flottant avec les racines suspendues directement dans la solution nutritive.

    La solution est oxygénée naturellement ou par agitation de l’eau.

    Utilisation

    Souvent utilisé pour cultiver de la laitue ou autre légumes-feuilles.

    Idéal pour apprendre l’hydroponie.

    Avantages

    Très faible entretien, peut facilement être adapté à la quantité de plantes que l’on souhaite cultiver.

    3 – La méthode Kratky

    Le principe

    Avec la méthode Kratky, les plantes sont placées dans des paniers qui sont soutenus juste au-dessus de la solution nutritive.

    Les racines descendent dans la solution et absorbent les nutriments dont elles ont besoin.

    Au fur et à mesure que le niveau de la solution nutritive baisse en raison de l’absorption par les plantes, une zone d’air se développe entre les plantes et la solution, fournissant de l’oxygène aux racines.

    Utilisation

    Pour les plantes ayant un cycle de développement court et qui n’ont pas besoin d’aller jusqu’aux stades de floraison ni de fructification : légumes-feuilles et herbes aromatiques.

    Avantages

    C’est le système hydroponique le plus simple.

    Il peut se fabriquer avec des matériaux facilement récupérables : bouteilles, bocaux.

    Il prend peu de place et présente un côté ludique qui le rend intéressant à faire avec les enfants.

    kratky herbes aromatiques
    Une culture d’herbes aromatiques utilisant la méthode Kratky

    Quelles plantes cultiver dans un système passif ?

    Les systèmes hydroponiques passifs conviennent mieux aux plantes qui ont des besoins modérés en eau et en nutriments et qui peuvent tolérer des fluctuations dans l’apport de ces éléments.

    Voici quelques exemples de plantes que vous pouvez faire pousser dans un système hydroponique passif :

    1. Herbes aromatiques :
    2. Salades et Légumes à Feuilles :
      • Laitue
      • Roquette
      • Épinards
      • Blettes
    3. Plantes Ornementales et Plantes d’Intérieur :
      • Pothos
      • Philodendron
      • Fougères

    L’hydroponie active : efficace et diversifiée

    L’hydroponie active est une méthode de culture des plantes hors sol qui utilise des équipements électriques pour faire circuler la solution nutritive vers les racines des plantes.

    Cela implique généralement des pompes et des minuteurs pour assurer une distribution uniforme et continue des nutriments et de l’oxygène.

    Cette méthode offre un contrôle précis sur l’environnement de culture et permet de gérer au mieux les apports en eau et en engrais hydroponiques.

    La croissance des plantes est souvent plus rapide et les rendements sont plus élevés par rapport aux méthodes passives.

    Avantages et inconvénients d’un système hydroponique actif

    Les avantages

    Voici trois avantages clés de l’hydroponie active :

    1. Meilleure oxygénation des racines

    Les racines reçoivent un apport constant en oxygène grâce à la circulation de l’eau, activée par une une pompe.

    Cela peut accélérer la croissance des plantes et améliorer leur santé globale, car les racines des plantes ont besoin d’oxygène pour absorber efficacement les nutriments.

    2. Contrôle plus précis des nutriments et de l’eau

    L’hydroponie active permet de réguler avec précision l’apport de la solution nutritive aux plantes, leur offrant ainsi des conditions optimales pour bien se développer.

    Ce contrôle précis est moins aisé dans les systèmes passifs, où les nutriments sont absorbés par capillarité ou par immersion des racines.

    3. Réduction des risques de maladies et de pourrissement des racines

    L’eau étant constamment en mouvement dans les systèmes actifs, il y a moins de risques de stagnation, donc de pourrissement des racines.

    En effet, les champignons n’appréciant pas l’eau en mouvement, il y a peu de chances qu’ils se mettent à coloniser votre système hydroponique.

    Les inconvénients

    1. Coût initial plus élevé

    Les systèmes hydroponiques actifs nécessitent des équipements supplémentaires tels que des pompes, des systèmes de circulation d’eau et parfois des systèmes de contrôle automatisés pour les plus perfectionnés.

    Cela entraîne un coût initial plus élevé par rapport aux systèmes hydroponiques passifs, qui sont généralement plus simples et moins coûteux à installer.

    2. Complexité et maintenance accrues

    Les systèmes actifs nécessitent une surveillance et une maintenance plus régulières pour s’assurer que les pompes fonctionnent correctement et que la solution nutritive est à la bonne concentration.

    Les pannes d’équipement peuvent entraîner des problèmes plus graves, comme le dessèchement des racines ou un apport d’eau trop important, en comparaison des systèmes passifs qui sont généralement plus indulgents et nécessitent moins de surveillance.

    3. Dépendance à l’électricité

    L’hydroponie active dépend fortement de l’électricité pour faire fonctionner les pompes et les systèmes de circulation.

    En cas de panne de courant, les plantes vont souffrir rapidement, contrairement aux systèmes passifs qui peuvent continuer à fournir l’humidité et les nutriments en toutes circonstances.

    Par exemple, dans un système NFT dans lequel l’eau ne circule plus, les plantes peuvent dépérir en quelques heures.

    Exemples de systèmes hydroponiques actifs

    Les systèmes hydroponiques actifs sont caractérisés par l’utilisation de composants électriques ou mécaniques pour déplacer la solution nutritive.

    Voici 4 exemples de systèmes hydroponiques actifs:

    1. Le système NFT (Nutrient Film Technique)
    2. Le système flux et reflux (Ebb and Flow)
    3. Le système aéroponique
    4. Le système goutte-à-goutte (Drip System)

    1 – Le système NFT (Nutrient Film Technique)

    Le principe

    Une pompe fait circuler continuellement la solution nutritive dans des canaux ou des gouttières.

    Les racines reçoivent les nutriments de ce mince filet d’eau dans lequel elles baignent.

    Utilisation

    Le système NFT est bien adapté pour les légumes à feuilles comme la laitue, le chou frisé ou les épinards, les herbes aromatiques (basilic, coriandre), les fraises ou encore les tomates de petites tailles (tomates cerises par exemple).

    Avantages

    Il est très efficace en termes de consommation d’eau et de nutriments et peut être facilement automatisé pour des applications à grande échelle.

    salades hydroponie NFT
    Des salades dans un système NFT

    2 – Le système flux et reflux (Ebb and Flow)

    Le principe

    Le système apporte périodiquement la solution nutritive vers les racines pour ensuite la drainer.

    Ce flux et reflux est réalisé grâce à une pompe temporisée qui remplit et vide le plateau de culture à intervalles réguliers.

    Ce système imite les conditions naturelles du sol (quand il pleut).

    Utilisation

    Le système Ebb and Flow peut être utilisé pour cultiver des plantes moyennes et grandes : tomates, poivrons, concombres, aubergines, tout comme des herbes aromatiques.

    De nombreuses plantes ornementales, y compris certaines variétés de fleurs, peuvent être cultivées avec succès en utilisant la technique Ebb and Flow : fougère de Boston, pothos, spathiphyllum, dracaena ou encore aloe vera.

    Ce système est particulièrement adapté pour les plantes qui préfèrent des périodes de sécheresse entre les arrosages.

    Le système Ebb and Flow est également idéal pour démarrer des plants ou faire des boutures, car il fournit un environnement humide contrôlé qui peut favoriser un enracinement rapide.

    Avantages

    Offre un excellent contrôle sur l’apport d’eau et de nutriments.

    3 – Le système aéroponique

    Le principe

    Dans un système aéroponique, les racines des plantes sont suspendues dans l’air et la solution nutritive est pulvérisée directement sur elles grâce à des buses de brumisation.

    Cela maximise l’exposition des racines à l’oxygène tout en leur fournissant les nutriments nécessaires.

    Utilisation

    Ce système peut être utilisé pour des plantes à croissance rapide comme les herbes aromatiques, les légumes-feuilles et certaines plantes fruitières comme les tomates, les concombres ou encore les fraises.

    Avantages

    Grâce à une très bonne oxygénation des racines et l’absence de substrat, les plantes poussent très vite.

    Avec l’aéroponie les rendements sont souvent impressionnants.

    système aéroponique
    Un système aéroponique

    4 – Le système goutte-à-goutte (Drip System)

    Le principe

    Dans le système de culture en goutte-à-goutte, une pompe fournit la solution nutritive aux plantes par l’intermédiaire d’un réseau de tubes et de goutteurs.

    Les nutriments sont déposés directement au niveau des racines de chaque plante.

    Utilisation

    Ce système est extrêmement versatile et peut être utilisé pour une grande variété de plantes, y compris celles plus volumineuses comme les tomates, les concombres et les poivrons.

    Avantages

    La distribution de nutriments peut être précisément contrôlée et individualisée pour chaque plante, ce qui réduit le gaspillage et augmente l’efficacité de l’utilisation de l’eau et des nutriments.

    Le système peut également être facilement automatisé et ajusté en fonction des besoins spécifiques des plantes.

    Quelles plantes cultiver dans un système actif ?

    Les systèmes hydroponiques actifs, grâce à leur capacité à fournir un apport constant et contrôlé en eau et en nutriments, conviennent à une grande variété de plantes, y compris les plus exigeantes qui pourraient ne pas prospérer dans un système passif.

    Voici quelques exemples de plantes pouvant être cultivées dans des systèmes hydroponiques actifs :

    1. Légumes fruitiers, fruits :
      • Tomates
      • Poivrons
      • Concombres
      • Aubergines
      • Fraises
    2. Plantes à grandes racines :
      • Carottes
      • Betteraves
      • Radis
      • Pommes de terre
    3. Légumes à feuilles :
      • Laitues de différentes variétés
      • Épinards
      • Choux frisés (kale)
      • Bok choy
    4. Herbes aromatiques :
      • Basilic
      • Menthe
      • Coriandre
      • Persil
      • Ciboulette
    5. Plantes médicinales et aromatiques :
      • Mélisse
      • Lavande
      • Camomille
    6. Fleurs comestibles et ornementales :
      • Capucines
      • Pétunias
      • Œillets

    Choisir entre l’hydroponie active et passive

    Efficacité et productivité

    L’hydroponie active est souvent plus productive grâce à la distribution contrôlée de nutriments et à une meilleure oxygénation, ce qui peut aboutir à une croissance plus rapide et à des rendements plus élevés.

    La méthode passive, bien que potentiellement moins productive, est idéale pour la simplicité et l’économie d’énergie.

    Coûts d’installation/de maintenance

    Les coûts initiaux et la maintenance de l’hydroponie active sont généralement plus élevés que ceux de l’hydroponie passive.

    Les systèmes actifs nécessitent un investissement initial plus important dans les équipements et une maintenance plus régulière.

    Facilité et accessibilité pour les débutants

    L’hydroponie passive est souvent recommandée pour les débutants en raison de sa facilité d’installation et de gestion.

    Elle offre une entrée en matière douce et sans complications techniques, parfaite pour cultiver des herbes aromatiques et des salades avec un minimum d’investissement initial.

    L’hydroponie active peut s’avérer complexe pour ceux qui n’ont pas d’expérience avec les systèmes électriques ou la gestion avancée des nutriments.

    Variété des cultures

    Si vous visez une production abondante de tomates, de poivrons, de concombres ou même de fraises, l’hydroponie active est la solution la plus adaptée.

    Elle répond aux besoins des plantes exigeantes en fournissant une alimentation constante et bien contrôlée en nutriments et en oxygène.

    Voici un tableau comparatif qui résume les principaux éléments pour choisir entre l’hydroponie active et passive :

    CritèresHydroponie ActiveHydroponie Passive
    Efficacité et ProductivitéPlus productive grâce à une distribution contrôlée de nutriments et une meilleure oxygénation. Conduit à une croissance plus rapide et des rendements plus élevés.Potentiellement moins productive, mais idéale pour la simplicité et l’économie d’énergie.
    Coûts d’Installation/de MaintenanceCoûts initiaux et de maintenance généralement plus élevés, avec un besoin d’investissement important dans les équipements et une maintenance régulière.Moins coûteuse à l’installation et en maintenance, avec moins d’équipements à acheter et entretenir.
    Facilité et Accessibilité pour les DébutantsPeut être complexe pour les novices, en raison des besoins en systèmes électriques et en gestion avancée des nutriments.Recommandée pour les débutants grâce à sa facilité d’installation et de gestion, offrant une approche simple et sans complications techniques.
    Variété des CulturesIdéale pour des cultures exigeantes comme les tomates, poivrons, concombres, ou fraises, offrant une alimentation constante et bien contrôlée en nutriments et en oxygène.Plus limitée dans la variété des cultures, convient mieux aux herbes aromatiques et salades.

    Laisser un commentaire