Par David

Débuter en hydroponie avec la méthode Kratky : le guide complet

Hydroponie|Systèmes

Vous aimeriez faire pousser chez vous des légumes ou des herbes aromatiques, pour en avoir à disposition toute l’année.

Vous avez entendu parler de l’hydroponie.

Seulement voilà, il y a tellement de systèmes et de techniques différentes qu’il est souvent difficile de s’y retrouver.

Si vous débutez en hydroponie et souhaitez avoir rapidement des résultats, et par résultats je veux dire des plantes belles et savoureuses, la méthode Kratky est la plus simple.

Qu’est-ce que le méthode Kratky ?

La méthode Kratky, du nom de son inventeur, est une technique de culture hydroponique simple qui permet aux plantes de croitre de manière naturelle dans un environnement qui fournit aux racines à la fois l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin.

La méthode Kratky ne nécessite pas d’équipement compliqué.

Le matériel nécessaire est simple et facile à se procurer : pas de pompe, pas de branchement électrique mais simplement un réservoir, un panier hydroponique, de l’eau et des nutriments.

C’est aussi la méthode qui nécessite le moins d’entretien et d’interventions.

Vous n’y passerez pas tout votre temps libre.

Recevez le guide gratuit
Les meilleures plantes à cultiver en hydroponie

    En indiquant mon adresse email j'accepte de recevoir des messages de CroquePousse.com (nouveaux articles, guides gratuits...)

    Comment fonctionne la méthode Kratky

    La méthode Kratky est une technique passive dans le sens où elle ne nécessite pas d’utiliser une pompe pour faire circuler l’eau et les nutriments, comme dans un système DWC par exemple.

    Le système fonctionne sur un principe d’équilibre entre le niveau d’eau et de nutriments et le niveau d’air qui va se modifier naturellement au fur et à mesure que la plante va pousser.

    Le niveau d’eau va baisser et celui d’air va par conséquent augmenter, permettant ainsi aux racines de s’oxygéner tout en restant dans un environnement saturé en humidité.

    C’est ce qui fait que cette méthode donne des résultats rapides et intéressants.

    la méthode Kratky

    Au début le panier hydroponique est en contact avec la solution nutritive, ce qui permet de garder le substrat humide.

    Les graines peuvent ainsi germer et les jeunes plantules ont l’eau nécessaire pour grandir.

    Quand les racines vont se développer, elles vont puiser dans la solution nutritive, ce qui va faire baisser le niveau.

    Il n’y a pas besoin d’en remettre. Pendant toute la croissance de vos plantes, vous ne remettrez jamais de solution nutritive.

    La zone d’air qui se forme au-dessus du niveau de l’eau va être bénéfique pour les racines car elle va leur apporter l’oxygène dont elles ont besoin.

    Les racines vont ainsi devenir plus vigoureuses et se ramifier pour absorber le plus d’oxygène possible.

    Il n’y a pas de risque qu’elles se dessèchent car comme le système est clos, il reste à un niveau d’humidité maximal.

    Quelles plantes faire pousser avec la méthode Kratky

    Les légumes à feuilles comme la laitue, le chou kale, les épinards, le cresson sont des plantes qui poussent particulièrement bien dans un système Kratky.

    C’est aussi le cas pour les herbes aromatiques comme le basilic, la coriandre ou encore l’origan.

    Il est en revanche déconseillé d’utiliser cette méthode pour les plantes qui produisent des fleurs et des fruits car celles-ci ont des besoins plus importants.

    Ce n’est donc pas idéal pour les tomates par exemple, même si ce n’est pas impossible.

    La méthode Kratky est bien adaptée pour les plantes qui poussent vite et dont la taille reste réduite.

    Comment fabriquer votre système Kratky

    Le matériel nécessaire

    Il est tout à fait possible de fabriquer votre propre système hydroponique, à moindre frais.

    Pas besoin d’être un bricoleur aguerri, ni d’acheter du matériel coûteux pour commencer à faire pousser vos salades.

    Pack 5 seaux blancs contact alimentaire 5 L avec couvercle

    Pack 5 seaux blancs contact alimentaire 5 L avec couvercle

    • Seaux en plastique fabriqués en polypropylène alimentaire de la plus haute qualité. Sans BPA.
    • Capacité : 5 L - Hauteur : 21 cm - Côté : 19 cm.
    Paniers Hydroponiques, 45 pièces, Réutilisables, Diamètre 5.6cm, Noirs

    Paniers Hydroponiques, 45 pièces, Réutilisables, Diamètre 5.6cm, Noirs

    • Plastique de haute qualité, inodore, non toxique et sûr, ne se déforment pas facilement.
    • Réutilisables de nombreuses fois
    • Diamètre supérieur: 8 cm, diamètre inférieur: 5,6 cm, hauteur: 6,4 cm.
    Fibre de coco avec Perlite - 1 kg (14L) - Brique 80% coco - 20% perlite

    Fibre de coco avec Perlite - 1 kg (14L) - Brique 80% coco - 20% perlite

    • Drainage équilibré et rétention d'eau : la texture améliorée par la perlite favorise l'aération et le drainage et l'isolation.
    • Parfait pour une croissance saine des plantes et un bon développement des racines.
    • Durable et respectueux de l'environnement : Coco Grow Plus est 100 % naturel.
    Bio Technology® | Engrais de Croissance Universel Minéral | Grow A+B - 1 L
    Le plus simple à utiliser

    Bio Technology® | Engrais de Croissance Universel Minéral | Grow A+B - 1 L

    • Grow A+B de Bio Technology est un engrais minéral utiliser en croissance. Favorise une croissance luxuriante et convient à la plupart des sols.
    • Convient pour tous types de cultures hydroponiques et toutes les plantes.
    • Economique avec un rendement très élevé sur les plants. Dosage 1,5ml/L à 5ml/L - Tout en un, garantie sans carence.
    Liens rémunérés par Amazon

    Choisissez un seau d’une contenance de 3 à 5 litres pour être sûr d’avoir assez d’eau et de nutriments pendant toute la croissance de la plante.

    Il est important que le contenant soit opaque afin d’éviter la prolifération des algues (l’eau qui devient verte).

    Vous pouvez compléter la liste des courses avec d’autres éléments qui peuvent s’avérer utiles même s’ils ne sont pas indispensables au début.

    Ce sont les suivants :

    • Un pH-mètre pour contrôler le pH de la solution
    • Des correcteurs de pH pour ajuster le pH au cas où il serait en dehors de la plage 5,5-6,5
    • Un conductimètre (EC-mètre) pour contrôler l’EC de la solution

    (Mais une fois que vous les aurez, vous les aurez)

    Matériel FACULTATIF

    Voici le matériel qu’il est utile de posséder pour contrôler le pH et l’EC de votre système hydroponique :

    Notre sélection
    Testeur de pH - EC - TDS - Température - 4 en 1
    • Permet de faire toutes les mesures indispensables en hydroponie : pH, EC et température de l'eau
    • Un seul appareil pour tout mesurer
    • Fiable et précis

    Il vous faudra peut-être aussi quelques outils pour percer le couvercle du seau, comme une perceuse et une scie cloche.

    Quel type de conteneur faut-il utiliser ?

    Vous allez consommer les plantes qui poussent dans votre système hydroponique.

    Il est donc légitime de se demander quelles matières privilégier.

    Il y a sur Internet de nombreux tutoriels qui utilisent des conteneurs en plastique ou des éléments en PVC qui risquent de libérer des substances nocives dans l’eau.

    Le PVC gris est prévu pour les eaux usées uniquement, il est toxique, notamment quand il est exposé à la chaleur.

    Des perturbateurs endocriniens sont libérés dans l’eau et sont petit à petit absorbés par la plante.

    Il est donc préférable d’utiliser des récipients prévus pour le contact alimentaire, sans BPA, qui ne présentent pas de risque pour la santé.

    Repérez sur votre conteneur s’il y a le logo contact alimentaire (un verre et une fourchette) accompagné de PP 5 (polypropylène, un plastique sûr pour la santé).

    La préparation du système hydroponique

    Vous pouvez suivre ce guide pas à pas pour mettre en place votre système hydroponique.

    Nous l’avons testé pour de vrai et il a donné de bons résultats que vous pouvez reproduire chez vous.

    1 Préparer le réservoir

    A l’aide d’une scie-cloche installée sur une perceuse, ou éventuellement un cutter ou un couteau, découpez une ouverture au centre du couvercle.

    Cette ouverture doit avoir le diamètre des paniers hydroponiques, en général 5 ou 7 cm.

    2 La préparation du substrat de culture

    Le substrat de culture est la matière qui va recueillir les graines et leur permettre de germer.

    Une fois que les graines auront germé, le substrat va maintenir la plantule au fur et à mesure de sa croissance.

    Le substrat n’est en aucun cas du terreau et ne fournit aucun nutriment à la jeune plante en croissance.

    Il doit être absolument stérile et sert principalement à apporter l’humidité nécessaire à la germination des graines et au développent de la plante quand ses premières racines commencent à pousser.

    Il existe différents types de substrats comme la fibre de coco, la perlite, les billes d’argile et la laine de roche.

    Si vous souhaitez utiliser de la fibre de coco, mélangez-là avec de la perlite (60% de coco pour 40% de perlite.

    La fibre de coco assure une bonne rétention de l’eau et la perlite permet d’aérer le substrat et d’éviter qu’il devienne trop compact.

    Vous pouvez aussi utiliser des cubes de germination de type Root Riot.

    Les cubes de germination sont très pratiques car une fois que la jeune pousse a commencé à se développer dedans, vous pouvez les placer directement dans les paniers hydroponiques, sans risque de casser des racines ou la tige.

    cube de germination
    Pousse de piment dans un cube de germination

    Remplissez ensuite le panier hydroponique, à ras-bord, sans trop tasser le substrat.

    Placez enfin le panier hydroponique dans le trou au centre du couvercle du réservoir.

    3 Mettre en place les graines

    Une fois le panier hydroponique en place, vous pouvez mettre une seule graine dans le substrat si vous êtes sûr de vos graines (c’est tout de même risqué, le taux de germination des sachets de graines n’étant jamais de 100%).

    Si vous voulez prendre moins de risques, mettez 2 ou 3 graines. Quand les jeunes pousses auront plusieurs feuilles, vous garderez alors la plus vigoureuse.

    Ne placez pas les graines trop profondément dans le substrat et recouvrez-les bien, sans trop tasser.

    Vous avez déjà des pousses ?
    
    Il est aussi possible, plutôt que de commencer avec des graines, d’utiliser une pousse qui a déjà quelques feuilles.
    
    Si par exemple vous avez acheté en jardinerie des pousses de laitue ou que vous en avez dans votre jardin (ou dans le jardin du voisin), vous pouvez les utiliser dans votre système hydroponique.
    
    Il est essentiel de bien débarrasser les racines de toute la terre en les rinçant sous l’eau.
    
    Vous pouvez ensuite placer la jeune pousse dans le substrat.

    4 Préparer la solution nutritive

    Remplissez le seau ou la caisse avec de l’eau du robinet, jusqu’à ce que le niveau atteigne le bas du panier hydroponique.

    Celui-ci doit être immergé dans l’eau sur une hauteur suffisante pour que le substrat puisse s’humidifier (un ou deux centimètres).

    Vous pouvez utiliser un panier hydroponique vide pour vérifier que le niveau est correct, et ajouter de la solution si besoin.

    Ajoutez ensuite dans l’eau la solution nutritive.

    Pour le dosage, suivez les recommandations indiquées sur le produit, en fonction du volume d’eau contenu dans le seau.

    Pour un seau de 5 litres comme j’utilise, et de l’engrais Bio Technology, il faut 4 litres d’eau, 6 ml du flacon A et 6 ml du flacon B.

    5 Placez votre système à la lumière

    Installez votre système hydroponique dans un endroit où il aura la quantité de lumière suffisante.

    Choisissez aussi un emplacement où il ne va pas vous gêner car il est préférable de ne plus le déplacer une fois qu’il sera en place.

    Du basilic Genovese

    Déjà quelques racines

    Du basilic thaï

    Des racines bien blanches

    Il peut être utile d’utiliser un éclairage supplémentaire si vous commencez la culture à une période de l’année où l’ensoleillement est moins important.

    Pour que les graines germent plus vite, placez votre système sous une source de lumière allumée en continu.

    Une fois que les premières feuilles apparaissent, un éclairage de 10 à 12 heures par jour est suffisant.

    Vous pouvez utiliser une lampe à LED, branchée à un programmateur pour reproduire un cycle jour/nuit.

    Un tel système peut grandement accélérer la croissance de la plante.

    6 La récolte

    Au bout de quelques semaines, 5 pour la salade, c’est le moment de la récolte.

    Si vous soulevez le couvercle vous verrez que la plante a absorbé quasiment toute la solution nutritive.

    (Vous l’aurez sans doute déjà soulevé avant…)

    Pour les herbes aromatiques, vous pouvez récolter au fur et à mesure en fonction de vos besoins.

    C’est l’occasion de tailler la plante pour qu’elle soit plus volumineuse.

    Le basilic notamment peut facilement se dédoubler si on le taille au dessus d’un nœud (au-dessus des méristèmes axillaires pour être précis).

    Pour la plupart des légumes à feuilles, vous pouvez couper la plante à sa base à l’aide d’un couteau.

    La partie qui reste va refaire des feuilles. Nettoyez simplement le conteneur et remplissez-le à nouveau de solution nutritive.

    C’est parti pour un nouveau cycle !

    5 points à considérer avec la méthode Kratky

    La méthode Kratky est simple et demande peu d’interventions pendant la croissance de la plante.

    Le matériel nécessaire est peu coûteux et rapide à mettre en place.

    Il y a cependant quelques points auxquels il faut prêter attention pour obtenir de bons résultats.

    Suivez ces conseils pour augmenter vos chances de réussite.

    1 Mettre le bon volume de solution nutritive

    Dans un système Kratky, le niveau de solution nutritive baisse naturellement au fur et à mesure que la plante se développe et que ses racines grandissent.

    Grâce à la poche d’air qui se forme au-dessus de la solution nutritive, les racines ont accès à l’oxygène dont elles ont besoin.

    Si le volume de solution nutritive est trop important, le niveau ne va pas baisser assez vite et la plante va se noyer.

    Au contraire, si le niveau est trop faible il va baisser trop rapidement et la plante va mourir.

    Il est donc important de mettre le niveau adéquat de solution en fonction du conteneur et des besoins de la plante.

    2 Ne pas noyer la plante

    La solution nutritive doit arriver au niveau du panier hydroponique mais celui-ci ne doit surtout pas être complètement immergé.

    Le panier hydroponique doit à peine être en contact avec le liquide pour que le substrat, donc les racines de la plante, puisse avoir accès au liquide nutritif sans pour autant se gorger de solution.

    Si le substrat est rempli de solution nutritive, les racines n’auront jamais assez d’oxygène et la jeune pousse va mourir. Il est essentiel de permettre au substrat d’absorber l’eau tout en permettant à la plantule d’avoir accès à l’air.

    3 Bien doser les nutriments

    Avec la méthode Kratky, il est conseillé de préparer une solution moins concentrée qu’avec les autres systèmes hydroponiques.

    La solution nutritive va devenir plus concentrée au fil du temps, jusqu’à 4 à 5 fois plus, au fur et à mesure que le niveau d’eau va baisser.

    Si vous préparez dès le début une solution trop concentrée, la plante risque de ne plus la supporter au bout d’un moment car elle deviendra vraiment trop concentrée.

    4 Bien contrôler le pH

    Il peut s’avérer utile de surveiller le pH de votre solution au début pour pouvoir faire des ajustements si nécessaire.

    Un pH-mètre peut être utile pour contrôler le pH, et si votre solution est trop basique ou trop acide, vous pouvez ajouter un correcteur de pH.

    Commencez avec un pH plus acide car il va avoir tendance à augmenter.

    C’est le cas avec la laitue qui, en absorbant les nitrates, va rendre la solution de plus en plus basique.

    Et comme elle pousse mieux dans une solution plus acide que basique, il est préférable de préparer au début une solution plutôt acide (plus vers 5,5 que 6,5).

    5 Éviter bactéries, algues et moustiques

    Avec la méthode Kratky, les risques de prolifération de bactéries et d’algues sont non négligeables car la solution va rester stagnante pendant plusieurs semaines.

    Comme c’est un système passif, il n’y a pas de pompe pour amener de l‘oxygène dans l’eau comme avec le système DWC, ni de circulation de l’eau.

    Utiliser un conteneur opaque va déjà réduire les risques de développement d’algues.

    Il est aussi possible de désinfecter l’eau avant d’y ajouter les nutriments.

    Certains ajoutent quelques gouttes d’eau de javel mais vous pouvez aussi utiliser une lampe UV pour aquarium.

    Plongez-là dans l’eau avant tout ajout de nutriments. Ce type de lampe permet de supprimer assez rapidement algues, bactéries et autres germes indésirables.

    Une eau qui stagne pendant plusieurs semaines peut aussi attirer les moustiques qui vont chercher à y pondre leurs œufs.

    Maintenez votre système hydroponique bien fermé à l’aide d’un couvercle pour éviter ce désagrément.

    3 réflexions au sujet de “Débuter en hydroponie avec la méthode Kratky : le guide complet”

      • Non, avec la méthode Kratky, il n’est pas nécessaire de changer l’eau du réservoir.
        Vous remplissez une seule fois le réservoir de solution nutritive pour toute la durée du cycle de culture.
        Au fur et à mesure que les plantes poussent, le niveau d’eau diminue, laissant un espace libre entre la solution nutritive et la plante.
        Cet espace apporte l’oxygène nécessaire aux racines.

        Répondre
    1. Bonjour,

      Si je veux faire des micros pousses à partir de graines. Est-ce que c’est une méthode recommandé?

      Mes graines doivent t ils avoir germé avant?

      Merci d’avance

      Répondre

    Laisser un commentaire